Post thumbnail

Une semaine passée entre bonheur et déception pour notre line-up Call of Duty

Rien de tel qu’un bootcamp au centre Activit-E, à Mons, pour (re)motiver les joueurs avant un tournoi. Notre manager Call of Duty a programmé une semaine intense avec son équipe, en vue de la première Challengers Cup de la saison qui devait avoir lieu le premier week-end de décembre. Malheureusement, celle-ci a été reportée à la semaine suivante et la volonté de la vivre ensemble, au centre, n’a pas pu se concrétiser.

Cette semaine d’entrainement et d’échanges est toujours un épanouissement pour les joueurs, ravis de se rencontrer et se revoir en dehors des écrans. Pour Tyrrell, manager CoD, la différence entre le fait de jouer seul à la maison ou en équipe au bootcamp est incroyable : autant au point de vue du plaisir du jeu que de la performance de groupe. C’est bien sûr l’occasion de resserrer les liens entre équipiers, même en fin de journée pour faire des activités extérieures, ou se retrouver dans le même appartement le soir, regarder des films ensemble et discuter de la folle journée passée au centre Activit-E.

La team s’est regonflée à bloc grâce au bootcamp. Plus motivés que jamais pour la Challengers Cup 1, ils ont manqué de chance dans leurs premières rencontres et on du quitté le tournoi après le round 2, sans la qualification espérée et pour laquelle ils ont durement travaillé.

Mais l’histoire ne fait que commencer ! L’objectif sera maintenant d’être classé régulièrement dans le top 16 pour les cups qui rapporteront des points pour le championnat.

Add comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.